Le marché mondial des boissons alcoolisées

Les boissons alcoolisées pèsent 1.400 milliards de dollars et sont la plus grosse catégorie boissons. En tête (en total revenues) se trouvent les spiritueux, suivis des bières, des vins et enfin des cidres. Le marché devrait croître de 5,9 % par an (TCAC 2023-2027). (Source : Mordor)

Bières et cidres

La bière est l’alcool qui se vend le plus dans le monde et pèse près de 40 % de la valeur du marché. Pourtant, la consommation mondiale de bière recule dans la majorité de pays, passant de 196,9 milliards de litres en 2012 à 177 milliards en 2022. En revanche, le marché se valorise, grâce à l’arrivée des bières artisanales et premium qui contribuent à faire progresser la catégorie : plus de 100 milliards de dollars gagnés en 5 ans, soit un chiffre d’affaires de 622 milliards de dollars.

Bien moins développé, le marché mondial du cidre – 1,5 milliard de litres en 2022 soit 100 fois que moins que pour la bière – se concentre principalement en Europe où sont vendues 70 % des bouteilles produites. Le Royaume-Uni et l’Irlande sont les deux plus gros consommateurs de cidres au monde, suivis par l’Espagne et la France. On attend une hausse de 30% du volume du marché d'ici 2028. (Source : Mordor)

Spiritueux

Whisky, rhum, vodka, cognac… Le marché des spiritueux englobe une large palette d’alcools différents, plus ou moins appréciés selon les pays et leur histoire. En 2018, son chiffre d’affaires mondial s’élève à 426 milliards de dollars et pourrait atteindre les 498 milliards (+17 %) d’ici 2023.

En 2022 les spiritueux représentent 4212,5 millions de litres et devraient atteindre 4337,4 millions de litres en 2025, soit une croissance de 3%. (Source : My Natural Origins)

Sur ce segment, le whisky accapare 19 % des parts de marché, suivi du brandy (15 %), de la vodka (11 %), du rhum (4 %) et du gin (3 %), le reste se composant de liqueurs et spiritueux divers.

Vins et champagnes

Du côté des vins, la consommation mondiale est au beau fixe avec des perspectives de croissance attractives pour les acteurs du secteur. En effet, le marché du vin a atteint 34 milliards de dollars en 2022. (Source : Classe export)

Si la France jouit d’une réputation mondiale en la matière, c’est les Etats-Unis qui consomme le plus de vin en million d’hectolitres (34), suivi par la France (25 millions d’hectolitres) et l’Italie (23 millions hl).

Le marché mondial du champagne reste stable avec néanmoins une petite tendance à la baisse. En France, premier pays producteur au monde, les ventes ont baissé de 1,5% entre 2018 et 2022, selon Statista. Les ventes dans les grandes surfaces (principal lieu d’achat) ont diminué de 20% entre 2018 et 2022.

 

Les boissons avec alcool en recul en France

La consommation d’alcool est en diminution continue ces dernières années dans l’hexagone. Alors qu’elle occupait pendant longtemps la première place des pays les plus consommateurs de boissons alcoolisées d’Europe, elle est passée la 10ème place. Dans ce contexte de recul de la consommation, on assiste à une premiumisation des produits achetés, qui en fait un des premiers leviers de croissance en 2023 (Source : Statista)

La France reste toutefois une grande consommatrice d’alcool, avec en moyenne 12 litres bus par français et par an en 2021. C’est moins qu’avant, mais les Français souhaitent consommer mieux.

Comme dans de nombreux autres secteurs de l’alimentaire, le bio devrait donc tirer son épingle du jeu sur le marché de l’alcool, et plus précisément sur celui du vin. Malgré l’inflation, les chiffres de ventes de vins bio ont atteint 1,2 milliard d'euros en France en 2022, seul produit bio à avoir enregistré une hausse des ventes (+ 2% en 2022).

La France conserve en 2022 sa place de deuxième plus gros consommateur de vins bio au monde, derrière l’Allemagne et devant le Royaume-Uni et les Etats-Unis.

Les Français consomment en revanche moins de spiritueux : en moyenne, 2,4 litres par an. D’après Nielsen, ce sont surtout le whisky et les anisés qui ont du succès (respectivement 39% et 20% des ventes). Les rhums ne représentent que 13 % de la consommation française de spiritueux, suivis par les alcools blancs (punch, vodka, gin et tequila) en 2020.

Les boissons alcoolisées au SIAL

Pour les acteurs de l’industrie des boissons avec alcool, SIAL Paris est un rendez-vous à ne pas manquer. Lors de la précédente édition, en 2022, ils étaient 125 exposants à présenter des produits de ce segment (vins, spiritueux, bières, cocktails ou encore digestifs), avec une forte présence internationale puisque 86 % d’entre eux venaient de l’étranger.

Votre contact commercial dédié pour ce secteur

Maria-Vittoria MASI - Responsable commerciale - SIAL Paris
Maria-Vittoria MASI
Responsable Commerciale

D'autres secteurs présents au SIAL 

SIAL Network

INSPIRING FOOD BUSINESS WORLWIDE

  • Food & Drinks Malaysia - Kuala Lumpur
  • SIAL Canada - Montréal
  • SIAL Canada - Toronto
  • SIAL Paris - Paris
  • SIAL in China - Shanghai
  • SIAL in China - Shenzhen
  • SIAL in India - New Delhi
  • SIAL Interfood - Jakarta
  • Gourmet Selection - Paris
  • Salon du Fromage et des Produits Laitiers - Paris
  • Djazagro - Alger
Découvrez SIAL Network