Les boissons sans alcool : le marché mondial

Les boissons sans alcool enregistraient en 2021 des recettes mondiales de près de 1 000 milliards d’euros. Cette catégorie inclut aussi bien l’eau minérale que les jus de fruits, les sodas, les limonades, les sirops, les boissons énergisantes ou encore les thés et infusions glacés ainsi que les boissons fonctionnelles.   

Ce sont les sodas qui pèsent le plus lourd, soit 65 % du marché selon Statista. Dominé par des marques telles que PepsiCo, Coca-Cola et Dr. Pepper Snapple, le segment des sodas souffre toutefois d’une image parfois négative de la part des consommateurs, du fait notamment de la présence d’ingrédients tels que les sucres, les édulcorants artificiels, les colorants ou encore les conservateurs. 

Avec la pression de la taxe sucre imposée désormais par des nombreux pays, les marques de boissons cherchent à innover pour trouver des alternatives plus naturelles, qui reflètent aussi les nouveaux goûts des consommateurs. 

Si l’Amérique du Nord et l’Europe apprécient les boissons gazeuses, les pays de la région Asie-Pacifique – Japon, Chine et Inde en tête – se montrent très friands de boissons énergisantes. Ensemble, ils représentent 30 % du marché mondial, qui devrait s’élever à 89 milliards de dollars d’ici 2027.  

L'eau reste, de loin, la boisson non-alcoolisée la plus consommée dans le monde. En 2020, plus de 450 milliards de litres d'eau conditionnée ont été consommés dans le monde.  

C’est d’ailleurs le marché le plus dynamique du secteur, avec une image bien plus positive pour la santé des consommateurs que les sodas et jus, riches en sucres. Certains pays comme le Mexique, la Pologne, l’Italie, la Turquie ou encore l’Allemagne sont d’importants consommateurs d’eau en bouteille, avec plus de 70 % des habitants qui en boivent régulièrement. 

Le marché des soft drinks en France

Le marché français des boissons sans alcool reste largement dominé par les sodas. Ainsi, en 2022, le chiffre d’affaires de plus de 10 milliards d’euros représentait en France plus de 65% du chiffre d’affaires total des boissons non-alcoolisées.

Mais les consommateurs français se tournent de plus en plus vers des produits naturels, comme les thés glacés. Cette catégorie – qui est en croissance de 13% en 2022 – est désormais le troisième segment du marché avec 434 millions de litres vendus en France, derrière les boissons plates aux fruits, qui sont en deuxième position avec près de 500 millions de litres vendus. En termes d’évolution, deux marques se distinguent particulièrement : Innocent à + 14 % (jus de fruit) et Lipton à + 7 % (thé glacé) en 2022. (Source : LSA) 

Toujours en croissance mais avec une moindre part de marché, on trouve les boissons énergisantes avec un chiffre d’affaires de plus de 200 millions d’euros en 2022. Il s’en est vendu 8% de plus qu’en 2019, ce qui en fait la deuxième meilleure progression de l’année après les thés glacés. (Source : Boissons énergisantes France) 

Les boissons sans alcool au SIAL

En 2022, ce secteur ainsi que celui des « boissons chaudes » a réuni 550 exposants au SIAL Paris. Parmi eux, 90 % étaient internationaux, attestant du rayonnement mondial dont bénéficie cet événement dans l’univers des boissons sans alcool.

Les acteurs de ce secteur trouvent au SIAL l’occasion unique de faire connaître leurs produits, de lancer leurs nouveautés et de découvrir celles de leurs concurrents du monde entier.

Votre contact commercial dédié pour ce secteur

Maria-Vittoria MASI - Responsable commerciale - SIAL Paris
Maria-Vittoria MASI
Responsable Commerciale

D'autres secteurs présents au SIAL 

SIAL Network

INSPIRING FOOD BUSINESS WORLWIDE

  • Food & Drinks Malaysia - Kuala Lumpur
  • SIAL Canada - Montréal
  • SIAL Canada - Toronto
  • SIAL Paris - Paris
  • SIAL in China - Shanghai
  • SIAL in China - Shenzhen
  • SIAL in India - New Delhi
  • SIAL Interfood - Jakarta
  • Gourmet Selection - Paris
  • Salon du Fromage et des Produits Laitiers - Paris
  • Djazagro - Alger
Découvrez SIAL Network